Camerfeeling
Camerfeeling lance sa première radio 100% culture. News and Culture from Cameroon.

- POLITIQUE


Info

Cameroun/Centrafrique – Exil: François Bozizé de retour au Cameroun

21/01/2014 - Lu fois
  • Note moyenne : 2.00/5
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Note moyenne : 2.0/5 (13 notes)

 
L’ancien président de la République centrafricaine, François Bozizé aurait opté, dès son retour au Cameroun le 15 janvier dernier, de se loger ailleurs qu’à sa résidence privée du quartier Bastos à Yaoundé. La cantonade évoque des questions de sécurité pour justifier ce choix.

Nous sommes au quartier Bastos, lieu dit entrée golf club, ce lundi 20 janvier 2014. Il est un peu plus de 11 heures. Le soleil réchauffe déjà la terre de ses rayons ardents, en cette saison sèche. Les fleurs qui ornent les murs d’enceinte des villas bordant les deux côtés de la route sont imbibées de poussières, bien que la route soit recouverte de bitume. C’est dans ce secteur que se dresse le duplex qui accueille François Bozizé, l’ancien président centrafricain lors de certains de ses passages au Cameroun. Les deux portails de couleur rouge fixés sur le mur d’enceinte peint en blanc sont fermés. Une chèvre déambule en essayant sans succès de se glisser à l’intérieur. De temps à autres, des vrombissements de motocycles se font entendre. Il s’agit des motos taximen venus laisser des clients. En approchant le portail, des bruits se font entendre de l’intérieur. Et en y jetant un coup d’œil, l’on s’aperçoit qu’un jeune garçon fait le ménage. Approché, il reste évasif sur le lieu de résidence du maître des lieux. «Le président est revenu mais il n’est pas ici», lance-t-il avant de mettre en marche un poste radio de petite taille qu’il tient en main. 

Malgré notre insistance, il reste hostile à l’entretien. Un coup d’œil au parking permet de se rendre compte qu’il est vide. Aucun homme en tenue n’est visible dans les parages. Pourtant, ils y sont généralement postés lorsque François Bozizé est présent. Dans les immeubles voisins, les vigiles semblent être moins avares en informations. «Quelques membres de sa famille sont toujours là. Mais lui n’est pas ici. Je pense que son choix de quitter cette résidence est justifié parce que tout le monde sait déjà qu’il vit dans cet immeuble lorsqu’il est au Cameroun. Compte tenu de la situation confuse en Centrafrique, il est normal qu’il vive caché car beaucoup de ses compatriotes terroristes sont entrés au Cameroun, parfois en armes», tente d’analyser un vigile. François Bozizé serait arrivé au Cameroun le 15 janvier 2014 selon le confrère Intégration. C'est-à-dire une semaine après la démission de Michel Djotodia. Envisagerait-il un retour au pays natal? Difficile de la deviner pour le moment. 

Toujours est-il que le Conseil national de transition (Cnt) a déjà désigné Catherine Samba épouse Panza. Cette élection intervient quelques jours après l’attaque d’un convoi par des rebelles dans la localité de Bouar, ville centrafricaine frontalière avec le Cameroun. Une vingtaine de civils ont perdu la vie dans ce raid. Hier, les leaders des pays de l’Union européenne réfléchissaient toujours sur la possibilité d’envoyer un contingent de militaires à Bangui, pour renforcer la force africaine postée dans la capitale.


Douala, 21 Janvier 2014
© Joseph Flavien KANKEU | Le Messager

Auteur : infos sur l'auteur | contactez l'auteur
Partager cette brève scoopeo : Partager cette brève | | facebook : Partager cette brève |
Partager les dernières brèves Netvibes : Partager les dernières brèves | iGoogle : Partager les dernières brèves | My Yahoo : Partager les dernières brèves |